Home

l’acouphene Acouphène Acoupheni

Un malade chronique d’acouphène a trouvé une méthode pour soigner de cette maladie et revenir à sa vie de tous les jours.

Bonjour, je m’appelle James Bâche et je suis ici pour vous dire comment j’ai résolu un problème qui ne me donnait paix depuis longtemps.

Mon problème n’est pas très rare, puisque je connais à l’époque à laquelle j’étais malade, il y a quatre ans, et je connais encore aujourd’hui, beaucoup de gens qui ont le même problème, que je veux vous en parler, l’acouphène.

Pour ceux qui ne connaissent pas ce que c’est, et croyez-moi, vous avez de la chance, l’acouphène est la pathologie dans laquelle vous sentez constamment des bruits tels que des murmures, des sifflements, des bourdonnements…

Bien que ces bruits semblent parvenir de l’environnement extérieur, et souvent à un niveau assourdissant, les premières fois il semble presque impossible que les personnes autour de vous l’entendent eux aussi, ils ont leur origine donc dans l’oreille de qui souffre d’acouphène.

Comme je vous disais ce n’est pas une maladie rare, selon les statistiques que j’ai trouvé, en faisant quelques recherches rapide sur Internet, il semble, en effet, qu’au moins une personne sur quatre, a souffert de ce trouble au cours de sa vie.

Dans beaucoup de ces cas, le bruit ne disparait pas simplement après quelques jours, mais qui était affecté par le type d’acouphène particulièrement persistant a dû s’adresser à un spécialiste

Moi aussi, je me suis adressé à plusieurs médecins

Moi aussi, je me suis adressé à plusieurs médecins, surtout à des otorhinolaryngologistes qui, après m’avoir examiné et avoir compris mon problème, m’ont proposé plusieurs thérapies possibles. Cependant, ces thérapies, selon eux, ne pouvaient pas me garantir la guérison. Ils m’ont expliqué que chaque patient est différent et qu’il n’existait pas une thérapie unique pour l’acouphène, mais plusieurs remèdes. Ces remèdes pouvaient donner d’excellents résultats sur certains patients et ne faire aucun effet sur d’autres.

Le premier médecin auquel je me suis adressé, m’a prescrit des vitamines que j’ai cessé de prendre par la suite, vu leur inefficacité.

Selon l’avis d’un autre médecin, j’aurais dû prendre ces pastilles pour le reste de ma vie, tout en espérant une amélioration. Un médecin qui me disait d’espérer une amélioration! Cela me semblait irréel. Je suis au mieux de ma forme physique, j’ai trente ans, je fais régulièrement du sport, et je n’ai pas, certainement, peur des médicaments. Mais il me semble absurde de m’entendre dire que je devrai prendre des médicaments pour le reste de ma vie et, en plus, sans garantie de résolution.

J’ai donc décidé de consulter d’autres avis avant de commencer à prendre les médicaments qui m’avaient été prescrits. J’ai entendu les meilleurs spécialistes, consulté des médecins qui avaient réussis à soigner d’autres personnes avec lesquelles, entretemps, j’étais entré en contact : «Si elles ont pu soigner, je ne vois pas pourquoi cela devrait être différent pour moi », me suis-je dit.
Treatment

La médecine traditionnelle n’a aucune réponse concrète pour les personnes souffrant d’acouphène

Hélas, les réponses que j’ai reçues des différents médecins interpellés étaient toujours les mêmes : « Nous pouvons essayer une thérapie à base de vitamines et, par la suite, passer aux médicaments s’il n’y a pas d’amélioration,» ou bien « avec une petite intervention chirurgicale, il y  de bonnes probabilités  de vous faire oublier ce fastidieux bourdonnement» et d’autres réponses du genre que vous avez déjà entendues mille fois vous aussi.

L’acouphène n’est pas une maladie rare, mais à ce jour, il n’existe aucune thérapie valable, et souvent les médecins même ne sauront vous donner une explication pour vos troubles. Ils vous prescriront sûrement un remède qui pourra vous soigner, ou du moins c’est ce qu’ils vous diront.

Qui n’a jamais souffert de ce mal ne peut pas comprendre. Comment peut-on se fier de médecins qui ne savent pas vous donner des certitudes mais seulement, si vous avez de la chance, des possibles solutions à vos problèmes? De nombreuses personnes qui subissent une intervention chirurgicale afin de soigner de l’acouphène, voient leur problème s’aggraver au lieu de disparaître; et ceci tout en suivant les conseils de leur propre médecin.

Savoir cela, de certes, ne nous aide pas quand nous souffrons d’acouphène et que notre vie va à la dérive.

En effet, ma vie avait tellement changé depuis que j’avais commencé à entendre ce sifflement désagréable. J’aurais fait n’importe quoi pour revivre les jours heureux où l’acouphène n’était pas encore mon problème.

Même mon rendement au bureau n’était plus ce qu’il était, et malheureusement mon supérieur aussi s’en était aperçu; en outre, ma vie privée et mes relations sociales s’étaient détériorées à tel point que mes amis s’étaient tous éloignés; et, je ne peux certes pas dire qu’ils n’ont pas été patients avec moi.

Après un certain temps, ne réussissant plus à dormir, l’acouphène a commencé à détruire ma vie

Mon épouse a toujours été à mes côtés dans les moments difficiles. Elle m’a accompagné chez le médecin, elle m’a consolé quand je n’en pouvais plus et elle a passé à mon chevet, toutes les nuits d’insomnie due à l’acouphène.

Devant ma mauvaise humeur et ma nervosité qui me rendaient détestable à tous, elle aussi commençait à avoir quelques doutes sur notre relation. Ceci est dû principalement à la raison que je ne réussissais pas à être un bon père. En effet, je n’arrivais désormais plus à passer du temps avec notre fils.

Aucune femme ne donnerait un ultimatum à son propre mari si un jour il se sent mal et n’a pas envie de jouer avec son propre fils. Mais, quand la chose se répète depuis plusieurs mois, la situation est insoutenable. C’est difficile d’expliquer à son propre fils que son père ne peut pas jouer avec lui, comme il l’a toujours fait, parce qu’il entend en continuation un bourdonnement qui ne le laisse pas dormir la nuit.

Si d’un côté, ma famille m’a toujours montré une grande compréhension, de l’autre même mes amis ont fait preuve d’une immense patience.

Ils ont essayé par tous les moyens de me distraire. Lorenzo, mon meilleur ami depuis l’Université, est allé jusqu’à m’accompagner plus d’une fois à mes visites médicales quand ma femme ne le pouvait pas à cause de son travail. Mais, je ne peux pas lui en vouloir si, après mes colères sans fin, il ne voulait plus rien savoir de moi. Mon directeur a été beaucoup moins patient que lui.

Malheureusement, mon travail requiert un contact étroit avec le public

Malheureusement, mon travail requiert un contact étroit avec le public. Cela veut dire que je passe plus de 60% de mon temps de travail avec des clients ou avec des représentants d’autres compagnies pour obtenir le maximum de profit pour ma société.

C’est un travail qui m’a toujours beaucoup plu. Il m’a donné la possibilité de connaître de nouvelles personnes qui souvent se sont révélées être d’excellentes personnes par la suite. Ceci avant la maladie.

Quand je devais leur téléphoner pour des raisons de travail, je ne réussissais plus à me comporter comme avant. Je tentais toujours de conclure une discussion le plus rapidement possible. Souvent, je ne répondais pas à toutes leurs demandes, et quoiqu’il en soit, je n’y mettais plus l’ardeur d’autrefois.

Quelques-uns de mes vieux clients se sont aperçus de ce changement. En effet, après avoir accepté pour un certain temps mes explications sur mon étrange comportement, ils ont décidé de s’adresser à un de mes collègues beaucoup plus disponible et cordial que moi.

Je me sentais frustré et incompris.

J’ai commencé à détester la société pour laquelle je travaillais. A peine arrivé au bureau, je jetais un coup d’œil rapide à mon agenda et à ma boîte postale pour contrôler avec combien de raseurs j’aurais dû avoir à faire ce jour-là. Je m’étais mis à considérer mes clients des raseurs, sans tenir compte des relations qui me liaient à eux. Je ne voulais pas entendre parler d’heures supplémentaires, de repas entre collègues ou de n’importe quelle initiative tant que ce soit concernant la société. J’étais en train de devenir la personne la plus détestée et la plus critiquée de toute la compagnie.

Quelqu’un pourra penser que j’étais dans un état particulier ou que, d’une façon ou d’une autre, cette situation dépendait de moi.  Si vous le pensez, c’est peut-être parce que vous ne souffrez de cette maladie que depuis quelques jours ou semaines. Dans deux ou trois mois, quand vous vous retrouverez dans les mêmes conditions que je vous ai décrites, vous comprendrez que la mienne n’était pas une exagération. Vous comprendrez qu’il est très difficile de rester soi-même quand on doit vivre avec ce problème.

L’acouphène et l’absence de sommeil ont commencé à me créer de sérieux problèmes physiques et psychiques

Mes problèmes ne se limitaient pas à cela. Vous devez savoir que, désormais, j’avais de sérieux problèmes à conduire. Mes yeux étaient devenus si sensibles à la lumière que je devais toujours porter avec moi des lunettes de soleil, même si la journée était nuageuse. En outre, j’avais toujours plus de mal à comprendre ce que je faisais en conduisant.

Une fois, par exemple, je suis sorti du parking de la société à la fin d’une journée de travail et, au lieu de rentrer à la maison après avoir conduit, je me suis retrouvé de nouveau dans le parking que j’avais quitté quelques minutes auparavant.

Ce comportement a commencé à beaucoup m’inquiéter. Je ne voulais pas être la cause d’un accident parce que je n’arrivais plus à comprendre ce que je faisais ; et c’est pour cette raison que j’ai décidé d’utiliser le métro pour me rendre au travail.

Mes horaires se sont retrouvés complètement révolutionnés, mais j’ai préféré arriver en retard au travail, plutôt que de me retrouver impliqué dans un accident, et peut-être blesser quelqu’un.

Même cela n’a pas servi à grand-chose.

Plusieurs fois, j’ai manqué ma station

Plusieurs fois, j’ai manqué ma station ou bien, descendu pour prendre une correspondance, au lieu de me diriger vers l’autre voie, je suis sorti de la gare. Vous pouvez le trouver amusant quand cela vous arrive la première fois, mais après la troisième fois, je ne riais plus; et, quand j’ai pris conscience de devoir demander toujours plus souvent ma route aux passants, je ne le trouvais plus amusant du tout, au contraire.

Une telle circonstance pourrait vous rappeler une scène déjà vue dans une blague, mais lorsque c’est à vous que cela arrive, et que personne n’est là pour vous dire que c’est une plaisanterie, la situation est très désagréable; croyez-moi, j’en ai moi-même fait l’expérience, et je m’en serais bien passé.

Maintenant, je sais que ces situations étaient causées par le manque de sommeil (je ne réussissais à dormir que quelques heures par nuit) et par le stress que j’avais accumulé à cause des problèmes dérivants de l’acouphène.

Même si, à l’époque, j’avais su tout cela, je n’en aurais ressenti aucun soulagement. C’était comme quand les médecins m’avaient dit que je souffrais d’acouphène et je me suis dit :”Ok, maintenant que j’ai mis un nom sur mon problème, j’ai une chance en plus de soigner ?”

La réponse était à chaque fois la même, non, non, et encore non.

Maintenant, vous aurez compris les difficultés de ma vie, de là, ma décision définitive. J’aurai consulté un de ces médecins que j’avais vu plus d’une fois, et j’aurais fait exactement tout ce qu’il m’aurait dit de faire, sans me poser de question, tout pour la guérison.

Les cures traditionnelles pour l’acouphène ne m’ont apporté aucune sorte d’amélioration, mais seulement d’autres problèmes

Ceci étant dit, mon calvaire a commencé. D’abord, ils m’ont prescrit des vitamines, puis des médicaments comme prévu, et enfin ils m’ont conseillé une opération qui aurait dû résoudre tous mes problèmes et me redonner ma vie d’avant (en théorie).

Vous aurez sûrement compris que ces méthodes n’ont pas du tous fonctionné. Au contraire, après l’opération, ce qui au départ était un sifflement continu, s’est transformé en un train marchandise qui continuait à rouler comme un fou dans ma tête.

Après une période de convalescence, je suis retourné chez mon médecin (la réapparition du bourdonnement de majeure intensité étant prévisible selon lui), et je lui ai demandé combien de temps devrais-je encore attendre jusqu’à la disparition totale de ce trouble.

Il ne savait pas quoi me répondre!

Il a commencé à balbutier quelques vagues explications sur le fait que la plupart des patients n’avaient plus aucun problème après l’opération. Le faible pourcentage restant qui ne guérit pas, même après l’intervention chirurgicale, doit apprendre à vivre avec son problème pour le reste de sa vie, car il n’y a pas d’autre thérapie. Je n’arrivais pas à y croire. Il m’a persuadé de faire une opération, que j’ai dû payer de ma poche, tout en sachant qu’il n’y avait aucune certitude quant à ma guérison.

Finalement une solution à mes problèmes, une méthode pour mettre fin à l’acouphène pour toujours

Ne sachant plus à qui me fier à ce point, j’étais encore plus déprimé qu’avant après tout ces échecs. Je n’arrivais pas à m’imaginer comment j’aurais vécu le reste de ma vie avec ce problème.

A ce moment-là, quand désormais, j’avais perdu tout espoir de guérison, j’ai découvert le remède qui m’a sauvé la vie. Il m’a été conseillé par une amie de ma femme que nous n’avions pas vue depuis longtemps. Son mari avait subi le même calvaire, jusqu’au moment où il a découvert cette nouvelle méthode efficace et totalement naturelle.

Je n’avais plus à prendre d’autres vitamines, médicaments ou autres pilules.

Je n’ai dû subir aucune intervention chirurgicale. Par la suite, ils m’ont expliqué que même ma première opération n’était pas nécessaire.

En effet, généralement, l’acouphène peut se manifester pour différentes causes. Ecouter des bruits trop forts pendant de longues périodes, recevoir un coup sur la tête, être particulièrement stressé (soit pour des motifs de travail, soit pour des questions personnelles), ou avoir souffert d’infections aux oreilles peuvent être des facteurs déclenchants.

Chaque docteur pourra vous le confirmer comme Calgary audiologist, mais ce qu’il ne vous dira pas, c’est que, pour la plupart des patients, l’acouphène est causé par deux ou trois facteurs qui interagissent entre eux. L’opération que vous proposera le médecin, servira à éliminer un seul facteur. Mais si vous ne soignez  pas les autres, vous ne résoudrez absolument rien. Bien au contraire, il est beaucoup plus probable que votre situation s’aggrave sensiblement.

Tu n’en peux plus de chercher une solution qui te permettra de vivre ta vie en toute tranquillité, en te libérant de ces désagréables acouphènes; alors, ta recherche est finie, ma solution pour l’acouphène est garantie.

Avec la méthode que je vous conseillerai sous peu, vous aurez la possibilité de soigner par vous-même et dans l’ordre juste, chaque facteur en particulier pouvant être la cause de votre acouphène. Vous n’aurez pas besoin de médecin ou d’équipement compliqué pour soigner complètement.

Si vous vous demandez pourquoi votre médecin ne vous a jamais parlé de cette méthode, la raison est simple. Les médecins ont un intérêt personnel à vous conseiller  un certain type de médicaments plutôt qu’un autre ou une certaine clinique plutôt qu’une autre pour soigner votre maladie.

Désormais, la médecine n’est rien d’autre qu’un énorme business pour les maisons pharmaceutiques et pour les médecins sans scrupule qui pensent avant tout à leurs intérêts personnels plutôt qu’à soigner leurs patients.

Ainsi, ils ne vous conseilleront jamais un remède complètement naturel, bon marché et qui  ne vous obligera pas à vous rendre à la pharmacie pour acheter des pilules très onéreuses.

Que pouvez-vous obtenir de cette incroyable et simple méthode pour le remède de l’acouphène

–       Eliminer de façon permanente ce sifflement désagréable et irritant provoqué par l’acouphène, sans devoir recourir à l’utilisation de médicaments ou à des interventions chirurgicales invasives.

–       Vous ne souffrirez plus de ces malaises liés à l’acouphène comme: vertiges, migraines continues, insomnies et épuisements, ou instabilité d’humeur.

–       Vous serez à nouveau la personne calme et tranquille que vous êtiez avant l’acouphène, vous pourrez vous libérer des tensions, agitations et malaises que  l’acouphène apporte.

–       Vous retrouvez la joie de vivre, de sortir et de développer de nouvelles amitiés et relations.

–       Vous retrouverez votre lucidité mentale, que ce soit dans le travail ou dans la vie de tous les jours

 

Satisfaits ou remboursés à 100%, vous pourrez demander le remboursement jusqu’à 60 jours

Une fois que vous passez votre commande sur notre serveur, vous serez dirigé vers la page de téléchargement, où vous pouvez télécharger votre manuel “Vaincrel’Acouphène” IMMÉDIATEMENT.

Il n’y a aucun frais d’expédition ou pour périodes d’attente de la livraison!

L’e-livre est dans le format PDF, qui peut être regardé sur n’importe quel ordinateur (PC ou MAC). Vous pouvez le lire directement sur votre écran d’ordinateur, ou vous pouvez même imprimer votre propre copie.

Je suis sûr que vous seriez enthousiastes de cette méthode révolutionnaire et vous pourrez en tirer d’énormes bénéfices pour le remède de l’acouphène. C’est pour cela que je vous offre la garantie satisfaits ou remboursés à 100%, vous pourrez être remboursés jusqu’à 60 jours.

Si vous n’êtes pas satisfaits de votre achat, et désirez être remboursés, il suffit de m’avertir. Vous avez 60 jours, et je vous rembourserai votre argent sans requête compliquée ou formalité bureaucratique.

Si vous avez suivi à la lettre ma méthode et après 60 jours vous n’avez pas vu de progrès, vous pouvez avoir  en retour tout votre argent: je suis tellement sûr de ma méthode que je peux vous offrir la garantiesatisfaits ou remboursés à 100% !

 

Je revis grâce à cette méthode révolutionnaire

Je peux vous assurer que, depuis désormais 4 ans, je ne souffre plus d’acouphène et je suis à nouveau la personne que j’étais avant cette maladie.

Je suis même, peut-être, meilleur qu’avant, car maintenant je sais ce que je peux perdre et je ne veux pas que cela arrive.

Je n’ai plus aucun problème à m’endormir la nuit, et si vous ne me croyez pas, vous pouvez toujours demander à mon épouse, elle sera très heureuse de vous assurer que je n’ai perdu aucune nuit de sommeil, depuis que je suis guéri.

Mon supérieur pourra vous assurer qu’au bureau, tout est rentré dans l’ordre. J’ai réussi à reconquérir les clients que j’avais perdu et, grâce à mes efforts, je me suis remis à niveau en méritant même une promotion. De plus, avec mon nouveau salaire, j’ai pu faire cadeau à mon fils : une piscine derrière la maison, dont il rêvait. Je ne crois pas avoir jamais été plus heureux de toute ma vie.

” Mes acouphènes sont complètement presque disparus “

En réalité, j’ai acheté ce livre après avoir essayé des traitements recommandéspar mon médecin de famille et les thérapeutes naturels, à vrai dire aucun d’entre eux  me débarrassèrent de mon problème. J’ai certainement ressenti de légers soulagements, cependant il n’y existait pas vraiment un traitement efficace. En effet, un jour en parcourant un forum où d’autres personnes comme moi sont victimes des acouphènes depuis bien des années, j’ai très vite découvert un hyperlien menant vers l’achat de ce livre. Soudain je suis resté sceptique. Cependant, j’ai finalement ressenti que c’est grâce aux remèdes naturels décrits dans ce livre qui m’ont finalement soulagés. À vrai dire, tout au début, je ressentais la présence de sifflements aigus au moment où la tranquillité se régnait autour de moi, mais au bout de trente (30) jours, ces bruits ont entièrement presque disparu. En vérité un résultat possible, en raison de la consommation de quatre-vingts pour cent (80%) de fers et bananes  qui m’ont beaucoup aidé et tant d’autres variétés de remèdes naturels qu’on rencontre dans l’application de la phytothérapie. Sincèrement, je suis presque complètement guérit, de ce fait je recommande ce livre à tous ceux et celles qui comme moi qui sont pris dans les griffes de l’acouphène !

Mauro Melandri Reno, Bologne – ITALIE

 

“… Conseils pratiques à suivre”

En visitant les spécialistes, sincèrement j’ai fini par réaliser que la discussionconcernant ce trouble se révèle un peu tabou, au juste, bien peut-être du fait que la médecine n’est pas toujours en mesure de donner des réponses exactes là-dessus. À mon avis, je considère ce livre comme étant un peu guide, contenant des conseils pratiques à suivre et également écrit dans un langage compréhensible par tous…

Énoncé très authentique dans les pages 31, où peut lire que la présence des acouphènes est très évident du moment où l’on est stressé. En somme, ce livre offre toute une variété de remèdes dont on doit suivre les applications afin d’obtenir les meilleurs résultats…

L’un des aspects de mon trouble (aspect différent suivant la personne en question) est que j’adopte un comportement inversé chaque jour. En fait, un jour je peux avoir des symptômes le lendemain j’en ai pas.

Actuellement, je peux passer deux (2) jours sans avoir des sifflements dans mes oreilles, et mon but pour le moment c’est d’arriver peut-être  avec l’aide de son « Guide », d’obtenir trois jours consécutifs sans la présence des sifflements…

Une salutation cordiale, et je vous serai très reconnaissant pour avoir écrit et partagé vos expériences.

Lawrence Schill, ROME – ITALY

 

“… Mon père m’a remercié à maintes reprises”

Salut James,

J’ai offert ce livre en cadeau à mon père du fait qu’il souffre des acouphènes.

Une fois entre ses mains, il se mettait à le lire et appliquer les méthodes mentionnées. Et ce, il était impressionné des résultats…. Il m’a remercié à maintes reprises… dès lors, son sifflement a beaucoup amélioré.

Une chose… c’est qu’il m’a dit qu’il ne sait pas où acheter l’une des herbes dont vous avez mentionnée. En réalité, je ne sais pas de quel type d’herbes il s’agit, cependant je lui redemanderai dès que je l’aurais rencontré… alors, si cela ne vous dérange pas je vous écrirai très prochainement pour de plus amples conseils.

Un très grand merci.

Devis Gianlugi – MILAN – ITALIE

 

Maintenant, j’ai toujours le temps pour mon fils, même quand je rentre à la maison après une longue journée de travail. Je n’y pense pas deux fois, et j’essaye toujours de le satisfaire. J’ai déjà risqué de le perdre, et même si ce n’était pas ma volonté, je ne veux pas risquer que cela se reproduise.

En outre, maintenant nous organisons chaque semaine une fête pour mes amis et les amis de ma femme, bien sûr, qui nous ont beaucoup aidés durant ces moments difficiles de ma vie. Je crois qu’il n’y a pas de meilleure façon de les remercier pour leur aide et leur soutien, que de vivre une vie au maximum de nos possibilités.

Merci pour votre temps,

Je vous souhaite le mieux !

Salutations,

James Bâche